Missions de terrain

Secteurs fossilifères :

La formation de fossiles nécessite toujours un environnement et des conditions propices. Les dépôts sédimentaires des sites tchadiens se sont formés par accumulation de couches de grès périlacustres déposées en bordure d'un immense paléo Lac Tchad.

Plus de 500 sites ont été répertoriés sur 4 grandes zones fossilifères principales, située à 800 km au Nord de N'Djamena, dans l'Erg du Djourab :  Toros Menalla (7 Millions d'années - Ma), Kossom Bougoudi (5,5 à 5 Ma), Kollé (4,5 à 4 Ma) et Koro Toro (3,5 à 3 Ma).

Le secteur de Toros Menalla regroupe à lui seul plus de 300 sites. TM 266, le site de découverte de Toumaï, a une superficie d'environ 1,5 km² mais les hominidés ont été récoltés dans un carré d'environ 500 m² de surface.

L'Erg du Djourab fait l'objet d'une érosion éolienne intense, les tempêtes de sable y sont fréquentes et décapent les niveaux fossilifères. Ceux-ci sont recouverts par d'épaisses couches de sable mais affleurent sporadiquement entre les dunes, qui sous l'action du vent se déplacent d'une année à l'autre, rendant la tâche des paléontologues encore plus difficile.

Les sites fossilifères du Djourab figurent sur la liste indicative des plus importants sites culturels et naturels du Tchad que les autorités nationales vont soumettre à l'UNESCO, en vue de leur inscription sur la liste du Patrimoine mondial.

Fouilles et récoltes

Organisation des missions

La M.P.F.T. organise tous les ans deux à quatre campagnes de prospections et de fouilles, d'octobre à mars, et parfois en juillet dans le Désert du Djourab (Nord Tchad):

De 1995 à 1999 : des missions avec installation d'un camp de base fixe et un nombre de participants plus important. L'expédition peut durer deux mois et plus;

Depuis 2000 : des missions nomades (2-3 semaines) avec une équipe de chercheurs restreinte.

Méthodes de prospection et fouilles :

Prospections : circulation entre les dunes avec un véhicule, inspection du « potentiel fossilifère » du site.

Fouilles : pièces apparentes - parfois dégagements partiel ou total - balayage et tamisage...

A ce jour, c'est plus de 17 000 spécimens fossiles qui ont été découverts et étudiés. Ils permettent de mieux comprendre les modalités d'apparition des plus anciens représentants de notre famille ainsi que les reconstitutions des paysages disparus de 3 à 7 Ma.