Collections

Préparation, restauration et moulage de fossiles

Doté d'un atelier modeste, le service est équipé de matériel et produits de pointe (sableuse, microburin électropneumatique, colles et résines spéciales...) et de personnel qualifié, pour mener à bien ses activités.

Les fossiles, mise au jour au Nord, du Tchad sont ramenés et conservés au SCVCP. Pris dans leur gangue sédimentaire, ils doivent parfois être dégagés. Les pièces les plus fragiles ayant subi des dommages pendant le transport (1000kms sur des pistes non goudronnées) quant à elles nécessitent une restauration avec des colles et mastics adaptés.

L'équipe réalise des moulages en résine des pièces les plus importantes pour les études à l'étranger et comme matériel didactiques d'interventions hors de l'enceinte du CNAR. Il s'agit surtout de protéger les originaux, des pièces uniques au monde. En moyenne une cinquantaine de moulages est réalisée par an.

Outre les fossiles, une centaine de pièces ostéologiques actuelles ramenées des Parcs Nationaux (Zakouma et Manda), ont été préparées et montées dans le cadre de l'enseignement universitaire (TP et cours d'anatomie comparée - FSEA).

Conservation et Gestion

La conservation est l'enjeu central du SCVCP puisque la pérennité de ce patrimoine scientifique inestimable dépend de la bonne gestion et conservation des fossiles à long terme.

Un grand soin est pris à ce travail, chaque fossile est soigneusement rangé, classé, répertorié dans la base de données.

Pour faciliter la consultation les fossiles sont organisés de la façon suivante:

  • Par secteur fossilifère (ex: Toros-Menalla, Kollé...);
  • Par groupe (Eléphants, Carnivores...);
  • Par pièces anatomiques (dents, membres...);
  • Par site (TM266, KT12...).

Dans cette optique de conservation, un projet de base de données photographique est en cours. Deux objectifs motivent cette réalisation : la consultation à distance les collections paléontologiques du Tchad et la sauvegarde de la valeur scientifique de ce patrimoine en cas d'incident majeur.

Mise à jour de l'inventaire informatique

En 2006, sur demande de la MPFT, la Coopération Française à N'Djamena a créé un poste de Volontariat International au Service de Paléontologie du CNAR afin de mettre à jour la base de données informatique (sous format Excel) et réaménager les collections. Cette activité est indispensable, elle permet en effet de rendre facilement et rapidement disponibles les pièces paléontologiques pour consultation.

Le réaménagement des collections fossiles s'est achevé au premier trimestre 2009. La mise à jour de la base de données se fait de manière constante en fonction des nouvelles pièces mise au jour au cours de mission de fouilles dans le désert du Djourab.

Chaque fossile possède un numéro d'inventaire, une description de la pièce, son emplacement et tout ce qui concerne la taxonomie. À terme, chaque fossile possèdera  une série de photographies associées.

Exemple d'inventaire dans la base de donnée
À ce jour, 16000 fossiles sont répertoriés dans la base de données. Pour exemple, on dénombre environ 6500 éléments de Bovidés, 2290 éléments d'Hippopotamidés, 400 pièces de Carnivores, 900 fossiles de Proboscidiens, 130 fragments de Tortues, 1100 restes d'Anthracothèridés, 380 éléments de Crocodilidés, 110 fossiles d'Oiseaux, 22 fossiles de primates.

Prêt de matériel fossile

Certains fossiles sont envoyés dans des laboratoires internationaux pour étude. En effet, la paléontologie, à la frontière de plusieurs sciences, peut nécessiter l'utilisation d'un matériel de pointe (microscope à fort grossissement, spectromètre de masse, scanner médical, et même un cyclotron !). Ces fossiles sont la propriété de l'état Tchadien, ces exportations sont donc des prêts. Ils seront réexpédiés au SCVCP une fois les analyses terminées.

Selon l'inventaire d'avril 2008, environ 2000 fossiles ou lots de fossiles sont en cours d'étude à l'Université de Poitiers.


Page précédente : Missions de terrain
Page suivante : Résultats